TH2 au profit du scolaire le 18 novembre ouvert TOUS
Newsletter (755 inscrits)

Pour vous inscrire à la newsletter, veuillez saisir votre e-mail :

Se désinscrire de la newsletter

SMS

Pour recevoir les infos par SMS, veuillez remplir le formulaire suivant :



Pour se d�sinscrire, il vous suffira de r�pondre aux sms.

Photos du mois
< >

Aucune photo actuellement

Nombre de licences
Clubs civils
Clubs scolaires
  • 651.Saint-Maur
  • 592.Melun
  • 533.Bondoufle
  • 424.Snart
  • 365.Joinville-le-Pont
  • 336.Le Plessis-Trvise
  • 336.L'Ha-les-Roses
  • 328.Montgeron
  • 328.Vaires
  • 2910.Avon
  • 2611.Vincennes
  • 2212.Orsay
  • 2113.St Michel-sur-Orge
  • 2014.Le Perreux
  • 2014.Sucy-en-Brie
  • 1916.Soignolles-en-Brie
  • 1817.Villeneuve-le-Roi
  • 1618.Verrires-le-Buisson
  • 1618.Maisons-Alfort
  • 1520.Cesson
  • 1321.La Rochette
  • 1321.Gretz-Armainvilliers
  • 1223.Morigny
  • 1223.Mennecy
  • 925.Corbeil-Essonnes
  • 826.Breuillet - L'arpajonnais Scra
  • 727.Etrechy
  • 727.Villejuif
  • 727.Vaires-sur-Marne
  • 530.Champagne-sur-Seine
  • 530.Sablonnires
  • 530.Fontenay-sous-Bois
  • 433.Comit
  • 034.Lardy
Tout afficher
  • 241.Joinville-le-Pont - Section Jeunes
  • 32.Pontault-Combaut / Le Plessis-Trvise
  • 13.Snart - Section Jeunes

742Total au 30/03/2016 :

dont

714Licences "Compétition" :

0Licences "Découverte" :

28Licences scolaires :

Sondage

Mis en ligne le 13/12/2011

Postée par Michel Laisn le 03/07/2017 11:40

Masters Classiques

Alain Tachet va faire un compte rendu suite à des incidents qui n'ont pas permis aux Masters de se dérouler de façon satisfaisante...

Les mots pouvant être mal interprétés cela peut prendre du temps...

La suite... Le compte-rendu d’Alain TACHET

Reçu samedi à 12h42 par courriel, mis en ligne à 13h30 après la mise en page.

Pascal Astresses ayant souhaité avoir un droit de réponse celui-ci est consultable à la suite du compte rendu


Trophée Balobo Maiga : la fête gâchée !! 

Bondoufle accueillait les 11ème Masters du comité ce dimanche 2 juillet 2017. 

Qui allait succéder à Athanase TAPSOBA vainqueur en 2016 ? 

Café et viennoiseries étaient au rendez-vous pour souhaiter la bienvenue aux 8 participants. 

Mais à 10h30, il en manquait toujours 3 , Patrick et Martine PRINEAU sont venus en spectateurs ! 

En temps normal, les pendules sont démarrées mais Pascal ASTRESSES ayant appelé pour indiquer qu'Athanase et lui-même attendait le train en retard de France IYELAKONGO à Juvisy. 

Je décidais de temporiser pour privilégier la convivialité et l'équité sportive de cette rencontre avant tout amicale. 

Seul le match entre Laurent DESPONT et Nicolas PARVAN débute alors... 

N'ayant pas de nouvelles des 3 retardataires à 10h50, je rappelle Pascal, c'est France qui décroche ... « on est là dans 2 minutes! ». 

J'indique que nous allons lancer les pendules. 

Je temporise toutefois encore mais lance finalement les 3 pendules pensant du coup leur arrivée imminente. 

A 9 minutes, j'arrête toutefois les pendules ... Ils arrivent à 11h10 !!! ... Je décide de ne pas leur donner match perdu au temps.

 

Les 3 rencontres entre Pascal ASTRESSES et Patrick MAYHIEN, Athanase TAPSOBA et Alain TACHET, X et France IYELAKONGO peuvent débuter. 

Nicolas est lui victorieux contre Laurent. 

Malgré le handicap de temps, France et Athanase gagnent tous les 2 leur match : pas de regrets pour Alain et X. 

Il n'en est pas de même pour le dernier match ! 

C'est Pascal qui débute avec ORMOIE(S) à 78 que conteste à tort Patrick ► 5 points de pénalité. 

Début difficile pour Patrick qui encaisse au autre scrabble le coup suivant (CHAUVIS 81), il est mené au 7ème coup 227 à 107 et décide de changer ces lettres, idem pour Pascal. 

SERIAIS 69 le relance, pendant qu'il pioche 7 nouvelles lettres, Pascal joue °ANONE(R)AI° 64... Patrick lui demande quelle est la lettre joker, pas de réponse, il insiste... "joker R", il conteste à juste titre, le mot est retiré. 

Patrick continue sur sa lancée avec MIAULEUR 65 et après un EXON à 43, mène maintenant 279 à 234. 

Pascal joue alors AMANDEZ 94 que ne conteste pas Patrick ! 

La partie reste indécise jusqu'à la fin, il ne reste que peu de temps aux 2 joueurs, Patrick vient de jouer 24 points, il ne lui reste que 5 secondes au chrono et 5 lettres en reliquat. 

Pascal mène 428 à 390, il joue 29 points en transformant au passage  AMANDEZ en  RAMANDEZ. 

Patrick joue ces 5 dernières lettres à toute vitesse pour 12 points et voit trop tard le rajout invalide ! 

Défaite amère pour Patrick car la précipitation provoquée l'a empêché de contester ce dernier coup. 

X constatant cela sermonne Pascal ... « quand même ! on vous a attendu en plus ! tu ne peux pas faire ça ..! » , mais seule la victoire compte pour  Pascal. 

Les 3 retardataires qui auraient pu (ou du ?) avoir match perdu gagnent finalement ce match de la première ronde.


2ème ronde : 

Pascal ASTRESSES / X

Alain TACHET / Nicolas PARVAN

Athanase TAPSOBA / Patrick MATHIEN

Laurent DESPONT / France IYELAKONGO 

avertit Pascal :  « Tu me fais un coup comme ça, je pars ! » 

Les 4 matchs débutent, joue très vite sur son tour comme à son habitude et Pascal mène en milieu de partie. 

Il joue alors QUICAJON sans annoncer le joker, pose instantanément un scrabble en riposte ... puis demande à Pascal ce qu'il a joué. 

"QUICAJON", c’en est trop, X s'en va. 

Les autres joueurs sont décontenancés ne sachant pas se qui se passe ... Athanase essaye de le rattraper. 

Il revient sans avoir pu faire changer d'avis. 

Les 3 matchs se poursuivent sans entrain, un ressort est cassé ! 

Je prends le temps d'encoder les résultats et signifie à Pascal un avertissement disciplinaire (sans effet immédiat mais en cas de nouvel avertissement, match perdu et en cas de 3ème, exclusion du tournoi), ce que discute ce dernier. 

Son attitude achève d’écœurer tout le monde, alors que nous devions déjeuner ensemble, les joueurs n'ont plus envie de poursuivre, Athanase et Nicolas le manifestent , puis Laurent ... les Masters sont arrêtés. 

Dernière provocation de Pascal en réponse à Nicolas  « j'assume de jouer des zéros ». 

Balobo doit être bien triste là haut !! 

Un rapport est fait à la DNSC pour décider d'éventuelles suites à donner à cette affaire.


Pascal Astresses faisant valoir son droit de réponse vous pouvez lire ci-dessous le message laissé le 08/07/2017 à 15:34.

Je prends connaissance à l'instant avec le plus vif intérêt du compte rendu tant attendu. Il est diffusé ce jour et donc quasiment une semaine après l'épreuve. L'auteur des lignes est Alain TACHET en sa qualité de délégué classique du comité V et de directeur du tournoi. 

Je tiens tout d'abord à apporter un certain nombre de corrections factuelles pour rétablir la vérité. 

Nous savons tous que les joueurs présents ne sont pas des novices de cette formule de jeu et connaissent le règlement applicable notamment sur la validité des mots joués.

Sur l'arrivée tardive des 3 joueurs du club de Melun, je m'en suis expliqué et je confirme que je me suis rendu en voiture en gare de Juvisy-sur-Orge pour récupérer Athanase et France. L'annulation, le dimanche matin, d'un RER sur la ligne D a retardé leur arrivée et nous avions alors le choix entre 2 options : celle que je me présente seul à Bondoufle en étant sur place avant le début de l'épreuve ou alors - l'option qui a été choisie après en avoir informé Alain - d'arriver avec du retard (finalement près de 40 minutes après l'horaire officiel) mais tous les trois (Athanase, France et moi). 

En entrant dans la salle de jeu, je me suis dit que nous aurions - pour nos trois tables - le match perdu et que l'épreuve allait se disputer sur 6 rondes pour les 3 Melunais ! 

En réalité, les trois pendules affichaient un temps résiduel de 9 minutes contre 20 minutes pour nos adversaires respectifs. 

Les matchs ont été joués avec ces éléments et finalement se sont soldés par une victoire pour chacun de nous même si la pression du zeitnot a été plus ou moins bien gérée de part et d'autre. 

Dans le match m'opposant à Patrick, plusieurs mots erronés ont été joués dont le fameux °AMANDEZ° suivi également de son hypothétique préfixe en R. Oui, ces mots ne sont pas valables et il suffisait à Patrick de les contester pour qu'ils soient retirés du plateau ce qu'il n'a pas fait pour différentes raisons qu'il pourra lui même expliquer. Il m'a simplement précisé, en fin de partie qu'il pensait, en l'absence de réflexion posée, que ces mots étaient "valables" et de la même façon il a tenté, à juste titre, MIAULEUR en doutant clairement de sa validité. Dont acte. 

Je rappelle que la sanction pour un mot contesté est simplement de 5 points et que, de façon générale, en cas de doute - aussi minime soit-il - le joueur ne doit pas hésiter à contester. En l'occurrence la contestation était pleinement légitime sur les 2 mots cités ! 

Quant au match en ronde 2, le score était équilibré et j'assume pleinement le choix du mot joué avec QUICAGEON (sans le E) à un moment de la partie où mon adversaire a voulu imprimer un rythme accéléré en jouant en blitz au point certainement de relâcher sa vigilance sur les mots joués. 

Alors oui, j'assume de la même façon le fait de ne pas être certain à 100 % de la validité des mots que je joue et même, de temps en temps, en fonction du contexte (temps de jeu restant, adversaire rencontré) de poser des mots erronés. 

Si nous décidons de ne pas accepter cette règle, à nous tous de faire évoluer le règlement ; différentes solutions existent et ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain, ni même l'opprobre sur une formule de jeu qui mérite notre considération à l'image des efforts déployés par la DNSC pour la promouvoir.  

Je termine ce post en indiquant à Alain que je tiens à sa disposition la feuille de marque de 2 rencontres avec le regretté Balobo avec des tentatives de mots faux. Nos discussions avec lui sur le classique tel qu'il est pratiqué en Afrique y compris avec ses tentatives plus ou moins hasardeuses voire audacieuses mais toujours assumées sur des mots valent largement les considérations de ce compte rendu. 

Je préfère m'en tenir aux échanges que j'ai eus dimanche soir avec mon adversaire ainsi qu'aux discussions téléphoniques avec Marie-Odile Panau au titre de la FFSc et Jean-François Himber au titre de la DNSC. 

Bon été à tous et au plaisir de vous retrouver !.

Merci de rester correct dans les commentaires. Les commentaires sont désactivés. (Trop chronophage)

Site web développé par Thomas Olejarz - Webdesign www.PimentRouge.fr

Il y a actuellement 7 visiteurs